Programmation

<>
  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Programmation

CAFÉ CULTURE

À la fois galerie et cybercafé, le Café culture propose un lieu à vivre où l’on peut se détendre dans une ambiance calme.

Le café donne accès à des expositions, à un choix de musique, à des jeux de société, à des livres, à un accès Wi Fi gratuit, cafés spécialisés, une sélection de thés et à un ordinateur avec Internet.

+

L’accès au CAFÉ CULTURE est gratuit et ouvert à tous. Il accueillera au cours de l’année des soirées de poésie, des ateliers, des vernissages, des lancements, etc.

Gratuit
Exposition
En tout temps

Littoral - Mise en situation

Natacha Clitandre, Montréal (Québec) | natachaclitandre.net

Natacha Clitandre va à la rencontre de l’humain et de ses récits. Sa création Littoral – mise en situation s’intéresse à la manière dont nous faisons face aux changements de notre territoire. Ce premier volet a été réalisé en collaboration étroite avec la population de Paspébiac lors d’une résidence de l’artiste en 2019.

Le temps d’une rencontre avec l’artiste, des participants sont devenus ses guides temporaires, se déplaçant avec elle sur la ligne de contact entre mer et terre, au gré de leur témoignage. Ils ont évoqué ces changements perçus à l’échelle individuelle résultant de l'aménagement humain, de l'érosion des côtes et des bouleversements climatiques actuels.

 

+

À la croisée de l’art numérique, de l’oralité et du documentaire photographique, l’œuvre combine ce qui a été partagé par chacun à une recomposition photographique qui donne accès à un fragment sur 360 degrés d’un paysage du littoral gaspésien.

Avec Littoral – mise en situation, Natacha Clitandre porte un regard sur la collectivité gaspésienne, ses récits historiques et son rapport au territoire actuel comme passé. Elle invite à porter un autre regard sur nos espaces communs, à décloisonner les milieux de vie et à en révéler les strates d’histoires.

 

À propos de l’artiste

Les œuvres de Natacha Clitandre ont été présentées en Europe (Nantes, Paris, Bruxelles) et en Amérique du Nord (Québec, Montréal, Pittsburgh, New York). Elle vit et travaille à Montréal, où elle est également coordonnatrice à la programmation du centre d’artistes Studio XX.

Gratuit
Humour
Dimanche 18 août - 20 h

Guillaume Pineault

Reconnu pour son sens de l’anecdote hautement aiguisé et son regard unique sur les choses qui l’entourent, Guillaume est un raconteur né, doté d’un charisme indéniable.

Ses réflexions sur l’identité naissent toutes d’histoires personnelles et improbables dans lesquelles il relève les petits détails fugaces qui provoquent l’hilarité.

Vous pouvez actuellement le voir aux quatre coins de la province en première partie de Phil Roy, ainsi qu'à l’émission ALT (Actualité Légèrement Tordue) à VRAK.

Une présentation 

 

+

Guillaume Pineault, humoriste depuis 2011. Il a d’abord été ergothérapeute puis ostéopathe; c’est donc après 9 ans d’études universitaires qu’il a conclu qu’il préférait aider son prochain grâce à l’humour plutôt qu’avec ses doigts de fée.

Reconnu pour son sens de l’anecdote hautement aiguisé et son regard unique sur les choses qui l’entourent, Guillaume est un narrateur né, candide, sympathique et doté d’un charisme indéniable. Ses réflexions sur l’identité naissent toutes d’histoires personnelles et improbables dans lesquelles il relève les petits détails fugaces qui provoquent l’hilarité.

Régulier : 27 $ | CCC : 25 $
Chanson
Samedi 24 août - 20 h

Claude Cormier

Garde ton accent 

La musique de Claude Cormier donne vie aux images dans le détour d’un refrain.

Son spectacle est un rendez-vous festif à saveur de folk irlandais, de poésie colorée et du langage unique des Madelinots.

Le son endiablé de sa musique crée cette ambiance chaleureuse et dynamique propre aux Acadiens des Îles.

Une présentation 

 

Régulier : 25 $ | CCC : 23 $
Cinéma
Vendredi 6 septembre - 19 h

Comme des bêtes 2

1 h 26 | Animation | États-Unis, France, Japon

Les chiens Max et Duke filent le parfait bonheur avec leur maîtresse Katie. Cette dernière a rencontré un homme et ils ont eu un fils qui s'appelle Liam. Avec le temps, Max est devenu extrêmement protecteur envers l'enfant, stressant devant le moindre danger de la vie.

Peut-être que des vacances à la ferme lui seront bénéfiques. Pendant son absence, son amie Gidget a perdu son jouet préféré et elle devra se déguiser en chat pour le récupérer. Puis il y a Pompon, un lapin qui se prend pour un superhéros. Quelle n'est pas sa surprise d'accepter une mission où il devra délivrer un tigre blanc.

 

+

11 ans et - : 5 $ | 12 ans et + : 8 $
Cinéma
Dimanche 8 septembre - 14 h

L'extraordinaire voyage du fakir

1 h 37 |   Comédie | France, Inde, Belgique |  2019

Aja était tout jeune quand il comprit que sa famille était pauvre. Il décida donc de devenir un fakir de rue, qui dupe les passants pour faire fortune et ainsi pouvoir amener sa mère à Paris. Malheureusement, celle-ci décède avant que le projet ne se concrétise.

Aja décide de s'y rendre tout de même pour honorer sa mémoire. Arrivé là-bas, il fait la connaissance de Marie dans un Ikea et il en tombe immédiatement amoureux. Il lui donne rendez-vous le lendemain soir sous la tour Eiffel.

Par un malencontreux hasard, Aja se réveille dans un camion en route pour un voyage à travers le monde où il fera de merveilleuses rencontres et où il lui arrivera toute sorte d'aventures alors qu'il tente le tout pour le tout afin de revenir à temps auprès de Marie.

+

11 ans et - : 5 $ | 12 ans et + : 8 $
Cinéma
Dimanche 8 septembre - 16 h

AVA

Dans le cadre de ses événements satellites,  Les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie présente : AVA

1 h 42 | Fiction | Québec, Iran, Qatar | Persan, sous-titré en anglais

Lauréat – Interprétation féminine dans un rôle de soutien – Prix Écrans Canadiens 2018
8 nominations – Prix Écrans Canadiens 2018

Ava est une jeune iranienne de dix-sept ans qui conteste les règles strictes de son éducation traditionnelle.

Elle apprend que sa mère a également enfreint les règles en tant que jeune femme…

+
Gratuit
Contes
10 septembre - 19 h 30

Les semeurs de contes

Le collectif Les Semeurs de contes regroupe sept conteuses et conteurs professionnels. Cette année, il est composé de Jérome Bérubé (Baie-Comeau), Lynda Bruce (Estrie), Françoise Crête (Montérégie), Patrick Dubois (Gaspésie), Carine Kasparian (Montréal), André Morin (Laurentides), Yves Robitaille (Montréal).

Ils marchent le territoire chaque automne depuis 2013, en partageant leur passion du conte.

Chaque soir, ils offrent leurs histoires à des publics adultes variés, en échange du gite et du couvert.

Si vous êtes intéressé à accueillir l'un d'entre eux, n'hésitez pas à contacter la billetterie du Centre culturel au 418 752-5200 poste 1.

Contribution volontaire
Chanson
Samedi 14 septembre - 19 h 30

Marie Denise Pelletier

Campé dans l’atmosphère des années 60 et mis en scène par Serge Postigo, le nouveau spectacle de Marie Denise Pelletier rend hommage à Claude Léveillée et traite du rapport qu’a eue la chanteuse avec l’artiste.

Accompagnée de deux musiciens sous la direction musicale du pianiste Benoit Sarrasin, Marie Denise Pelletier interprète les chansons de son album " Léveillée, entre Claude et moi "  et d’autres du large répertoire de Claude Léveillée qui lui sont significatives et raconte ses rencontres avec cette homme tendre et passionné.

Un spectacle qui ravira les fans de Marie Denise Pelletier ainsi que ceux de Claude Léveillée.

 

 

 

+

Marie Denise Pelletier – voix Benoit Sarrasin – directeur musical et piano

Marc Papillon – clavier et violon- Mise en scène – Serge Postigo

Conception d’éclairage – Matthieu Larivée et Jean-François Daoust

Sonorisateur – Stéphane Dubé- Éclairagiste –  Jean-François Daoust- Production –  Les disques de la cordonnerie

Régulier : 36 $ | CCC : 34 $
Cinéma
Vendredi 20 septembre - 19 h

La petite sorcière

1 h 43 |  Conte | Suisse, Allemagne | 2019
 
Par les créateurs du film HEIDI.
 
La petite sorcière a un gros problème : elle n’a que 127 ans, ce qui est beaucoup trop jeune pour danser à la grande fête des sorcières de Walpurgis.
Quand elle essaie sans succès d’y entrer, sa punition est sévère : elle a un an pour apprendre les 7,892 sorts du grand livre de magie. Le travail acharné n’est pas exactement son point fort, et elle doit affronter la maléfique sorcière Rumpumpel, qui fait tout son possible pour lui mettre des bâtons dans les roues.
Secondée par son corbeau bavard, elle apprendra à ses dépends ce qu’est une bonne sorcière tout en mettant le monde entier à l’épreuve !
+

11 ans et - : 5 $ | 12 ans et + : 8 $
Cinéma
Dimanche 22 septembre - 14 h

La femme de mon frère

1 h 57  | Comédie dramatique |  Québec |  2019

Sophia, 35 ans, vient de terminer son doctorat. Malheureusement, elle n'a pas réussi à obtenir le poste auquel elle aspirait à l'université. Elle se retrouve donc sans emploi.

La jeune femme brillante déménage alors chez son frère, Karim. Tous deux célibataires, ils entretiennent une relation fusionnelle qui semble indestructible. Les choses se compliquent pourtant lorsque Karim commence à fréquenter une jolie gynécologue du nom d'Eloïse.

Sophia réagira très mal au fait que son frère bien-aimé ne soit plus aussi présent pour elle qu'avant. Une introspection s'impose pour la jeune diplômée.

+

11 ans et - : 5 $ | 12 ans et + : 8 $
Conférence
Dimanche 29 septembre - 14 h

La bolduc, une femme d'action

Conférence donnée par David Lonergan dans le cadre des Journées de la culture

Pas une année ne passe sans que Madame Bolduc ne revienne dans l’actualité artistique.  En 2018, le film La Bolduc qui a généré plus d’un million d’entrées lui fut consacré, en plus de l’inauguration d’une grande murale visible à la maison de la Culture dans son quartier d’adoption, Hochelaga-Maisonneuve.

+

La Bolduc, la vie de Mary Travers de David Lonergan a d’abord été publiée en 1992. Cette nouvelle édition est sensiblement différente de la première : une meilleure connaissance des débuts de la carrière de Mary Travers en particulier comme accompagnatrice, plus de 150 illustrations, des témoignages de personnalités qui l’ont côtoyée et de ses petits-enfants, et une discographie complète, permettent d’avoir un portrait vivant et passionnant de celle qui fut la première auteure-compositrice interprète du Québec.    

« J’ai voulu revenir à ce qu’a été sa vie. Avec son contexte. J’ai essayé d’éviter tout ce qui entourait le mythe qui, au fil des années, s’est développé autour de son nom. La Bolduc a réellement vécu et sa vie n’a pas été facile. Je rends compte de ses difficultés en tant que femme et créatrice qui a été élevée et qui a vécu dans un milieu ouvrier », affirme David Lonergan.

La conférence reprend les grandes étapes de sa vie en mettant l’accent sur les valeurs de La Bolduc : une femme douée d’un jugement sûr qui par ses chansons commentait son époque sans jamais trop se prendre au sérieux. Une musicienne douée d’un grand talent de parolière qu’elle a développé un peu malgré elle, mais avec une inventivité qui lui faisait explorer aussi bien les chansons sociales que ce qu’on appelait « les chansons comiques ». Une femme qui a connu un immense succès au début des années 1930, mais qui a été victime de la crise économique ce qui a eu plusieurs impacts sur sa carrière. Une femme, mère de famille, peu appuyée par son mari dont les valeurs traditionnelles coïncidaient difficilement avec le destin de sa femme. Une femme de son temps habitée par l’espoir d’un monde meilleur.

Gratuit